Lézard ocellé

 Lézard ocellé
Timon lepidus 

 

Le lezard ocellé (Timon lepidus) est le plus grand des lézards de la famille des lacertidés mais aussi le plus long lézard d'Europe. les mâles peuvent atteindre 70 cm à taille adulte et les femelles sont plus petites pour une taille moyenne de 40 cm et un poids oscillant entre 120 et 180 g. On peut noter que le plus grand observé faisait de 90 cm de long.

 Ce lézard doit son nom à ses tâches bleues bordées de noir que l'on appelle ocelles et qui ornent ses flancs. Sa coloration dominante est verte avec de nombreuses tâches noires. On remarque que les ocelles bleus des mâles sont plus vifs et plus marqués. Son ventre est jaune à blanc crème. Les jeunes spécimens ont le dos olivâtre ou jaunâtre avec des ocelles noirs, à centre blanc ou jaune, disposés en anneaux autour du corps. 

Habitat :

 Le lézard vert s'observe dans tout type de biotope. Les garrigues comme les bordures de forêts, les cours d'eau comme dans les zones rocailleuses sèches, les oliveraies comme en montagne ... bref dans des lieux très variés mais où l'on retrouve des zones dégagées permettant une bonne exposition au soleil. On note qu'il est présent jusqu'à 600 m d'altitude dans les Alpes-Maritimes, 1000 m dans les Pyrénées-Orientales et 2000 m en Espagne.

 Son aire de répartition n'est pas très vaste, on le retrouve au sud-ouest de l'Europe : dans la péninsule ibérique, dans tout le sud de la France, la Bretagne et le centre, au nord-ouest de l'Italie, ainsi qu' au Mahgreb.

 Mode de vie :

C'est un lézard diurne et l'heure de la sortie de son gîte est en liaison étroite avec celle où le soleil atteint l'abri. Il est plutôt terrestre mais il est très agile et peut grimper dans des buissons ou sur des murs pour s'alimenter ou s'isoler. Son régime alimentaire est composé de gros insectes, de coléoptères, d'oeufs d'oiseaux voire même de petits oisillons, d'autres petits lézards, de larves, d'araignées et de lombrics voir même des fruits. Il est intéressant de savoir qu'un individu adulte ne s'éloigne que très rarement de plus de 10m de son abri.

 Le lézard hiberne d'octobre à avril. C'est vers le début du mois d'avril qu'ils sortent d'hibernation (les mâles une quinzaine de jours plus tôt que les femelles) et la saison des amours commence (juste après la mue). On y observe des combats entre les mâles adultes pouvant entrainer de graves blessures et généralement la perte de la queue voir même la mort de l'adversaire. L'accouplement a lieu courant mai et la femelle pond fin mai 5 à 20 oeufs. Les oeufs incuberont pendant 2 à 3 mois et donneront naissance à des bébés lézards de 11 cm de long pour un poids d'environ 2,5 gramme. On note que la maturité sexuelle chez les mâles comme chez les femelles est de 3 ans. L'espérance de vie est d'environ 20 a 25 ans 

 

On en distingue 4 sous-espèces :

 -Timon lepidus ibericus (López-Seoane, 1884) - Nord ouest de l'Espagne et du Portugal

- Timon lepidus lepidus(Daudin, 1802)

- Timon lepidus nevadensis (Buchholz, 1963) - Sud-est de l'Espagne

- Timon lepidus oteroorum (Castroviejo & Mateo, 1998)

 En France, le lézard ocellé est rare ou devenu rare. C'est une espèce protégée

 

voici quelques photos de celui ci :

 

p1030509.jpg femelle

 

 

            male

 

             male

 

p1030481.jpg juvenile

Commentaires (7)

1. Tom 25/04/2011

Balèse !, +1

2. Louise 01/07/2011

Salut,
Je trouve dommage de le photographier dans de telles postures de défense. Apparemment, l'image est plus impressionnante de cette façon, mais il est clair que cela perturbe l'individu... sinon il n'adopterait pas ce comportement d'effarouchement.. en ce qui me concerne je trouve beaucoup plus respectueux, et par là-même plus joli de le photographier en chasse, en insol ou à l’affût.. ce n'est que mon avis, et je sais ô combien chacun a le sien.

3. herpeto13 (site web) 02/07/2011

salut Louise , ma technique pour les photos de lézard ocellé est la suivante, les lézard sur mon spot on des nid dans les racine d'olivier et donc il est impossible de faire des photos , alors pour ce faire , lorsqu'ils se mettent de l'autre coté du buisson je leur fait peut en marchant fort ver le buisson et ils fuit en courant dans le champ a coté , le je peut mieux les approcher en zoomant pas mal tout de même mais étant a découvert il prenne cette posture de défense , a venir quelques photos du biotope et de leurs nid dans les racines d'olivier

4. Pupuce 08/07/2011

Ils sont trop beau
Bonne continuation
Bisous

"Ma puce"

5. Marie (site web) 01/05/2012

Super le site, je le garde dans mes favoris.Très belles photos!!
Félicitations !

6. Clo 22/07/2012

Bonjour,

Il doit y avoir une erreur de légende, vos lézards sont tous des mâles sauf pour la première photo.
Cordialement.

7. admin 22/07/2012

bonjour , oui il y a une erreur de mon texte , la mention femelle que j’avais mit pour la première photo est décaler en bas , la mention mâle regroupe les photos du milieu et les dernière je vais rectifier merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site